L’été 2019 est plein de surprises en Italie. Pendant que la Juventus dépense beaucoup sur ce mercato (près de 75 millions d’euros pour de Ligt), les autres clubs tentent de suivre la cadence avec des sommes bien moins élevées. La Roma vient d’acheter Jordan Veretout 16 millions tandis que le Milan AC enregistre la venue de Theo Hernandez pour 20 millions en provenance de Madrid.

(De Ligt, la grosse recrue de la Juventus)

 

La saison dernière a été serrée jusqu’au bout pour cette course aux 3ème et 4ème place. L’Atalanta a crée une jolie surprise en terminant à la 3ème position devant le Milan AC, l’Inter et la Roma. Pour cette nouvelle saison, les gros clubs italiens ont décidé de miser beaucoup sur le marché des transferts, une stratégie payante ?

 

Quelle est la dynamique de l’Inter ?

 

Au sortir d’une saison plus que moyenne (4ème avec un point d’avance sur le Milan AC et une élimination peu glorieuse contre Francfort en Europa League), les Intégristes se doivent de faire mieux la saison prochaine avec les investisseurs qui ont déjà dépensé beaucoup d’argent.

(Cavani pourrait rejoindre l’Inter la saison prochaine)

Le problème de cette équipe se situe à plusieurs niveaux. L’identité de jeu n’est pas claire (entre un jeu de possession très moyen et une solidité défensive et un jeu de contre pas toujours efficace). La saison dernière a été décevante dans les résultats face aux grosses équipes (l’écroulement en Phase de poules de la Ligue des Champions et le peu de grandes victoires en Serie A avec la double confrontation victorieuse à mettre à leur actif contre le Milan AC).

Pour le reste, difficile de voir un projet cohérent et qui va marche l’année prochaine. La situation d’Icardi est délicate après une saison mitigée (seulement 11 buts inscrits en championnat, loin de son standing). Alors que les autres clubs recrutent et se renforcent, l’Inter peine à faire venir de nouveaux bons joueurs. Difficile de faire décoller le projet donc ?

 

 

Quelle est la dynamique de la Roma, du Milan AC et de Naples ?

 

Une chose est claire, il y aura 4 clubs pour 3 places (Naples, l’Inter, le Milan AC et les Roma) pour les places de la 2ème à la 4ème Place. Restent à savoir les rapports de force.

Pour le Napoli, la perte d’Hamsik a été bien comblée la saison dernière avec un parcours classique de 2ème en Série A et une très belle phase de poules en Ligue de Champions. L’heure est à la continuité avec le bon travail de Carlo Ancelotti. A aucun moment les Napolitains n’ont tremblé pour assurer leur 2ème place. Mieux encore, ils ont eu de bons résultats face aux autres grosses équipes. Un Top 4 est déjà assuré pour eux.

(Carlo Ancelotti va assurer la continuité du projet napolitain)

Pour la Roma, la saison dernière fut pénible à cause d’une direction instable et des joueurs pas toujours concernés. Les nouveaux joueurs arrivés cet été (Veretout et Paul Lopez) pourraient permettre de retrouver un peu d’ordre dans une équipe qui peine à se remettre ce cette demie-finale de Ligue des Champions en 2018. 

(Veretout arrive en renfort pour la Roma)

Côté Milan AC, les premières grosses dépenses arrivent et l’écart avec l’Inter Milan semble faible (à peine 1 point de différence la saison dernière). Surtout, les Milanais peuvent compter sur leur avant-centre Piatek qui risque encore d’inscrire beaucoup de buts la saison prochaine. L’équipe avait très bien terminé l’exercice 2018-2019. Continueront-ils leur lancée ?

(Piatek fait beaucoup de mien au Milan AC)

 

 

Le pronostic de Long Terme : 

 

Une côte de 1,15 pour l’Inter Top 4 est bien trop faible. Le retour sur investissement est petit et le risque grand. La Série A est plus que jamais serrée avec un été qui peut réserver bien des surprises

 

Pronostics disponibles dans le VIP

  

Je te souhaite tout plein de réussite,

 

Vittorio Parieur Pro