Une équipe très expérimentée

 

Ce qui nous frappe d’emblée à propos de l’Argentine, c’est le nombre exceptionnel de sélections de ses joueurs cadres (Mascherano et ses 124 sélections, Messi et ses 94 sélections, Agüero et ses 85 sélections).

 

(Javier Mascherano, joueur expérimenté de la sélection argentine)

 

Toutes ces sélections sont dues à un équilibre à certains postes clés (Mascherano en 6, Messi en attaque avec Agüero) ainsi qu’à des parcours toujours bons dan les compétitions internationales (2 fois finalistes de la Copa America et finaliste de la Coupe du Monde 2014).

 

Ainsi, ces joueurs d’expérience risquent de ne pas décevoir et de porter l’Argentine vers le haut. Depuis quelques années, Messi s’impose véritablement comme le patron leader et spirituel de cette équipe malgré les échecs en finale de l’Albaceste. Cette compétition, c’est la dernière de Messi, son dernier bal pour remporter un trophée avec son pays.

 

 

(Sergio Agüero, joueur référence au poste d’avant-centre)

 

Le grand vide

 

Pourtant, cette équipe brillante dans les compétitions internationales récentes n’offre pas toutes les certitudes auxquelles on pourrait s’attendre. Un grand nombre de problèmes se pose.

 

Au poste de gardien, l’absence de Romero amène un grand vide dans les buts, à un poste très important pour l’équilibre d’une équipe. A cette absence du jardin s’ajoute une « Messi dépendance » dont le sélectionneur a beaucoup de difficultés à se défaire. A entendre beaucoup de consultants, c’est Messi qui dirige le groupe (notamment l’éviction de Mauro Icardi de la sélection) et sa potentielle absence provoque un grand vide dans le groupe.

 

(Messi, le leader technique et spitiruel de l’équipe)

 

Qui plus est, l’Argentine n’a pas eu l’occasion de se rassurer pendant les matchs de préparation à la Coupe du Monde. L’Albaceste n’a joué qu’un seul match avant la grande compétition (une victoire 4-0) contre Haïti, une équipe très faible. Le sélectionneur Jorge Sanpaolo a utilisé plus de 70 joueurs différents en deux ans et beaucoup de systèmes de jeu sans beaucoup de succès et de ligne directrice précise.

 

Le pronostic qui résulte de cet article sur l’équipe d’Argentine : 

 

L’équipe d’Argentine semble remplie de doutes. Il vaudra donc mieux ne pas parier dessus autant pour des Paris Court Terme que des Paris Long Terme

 

 

Je te souhaite tout plein de réussite,

 

 

Vittorio Parieur Pro